No-code : faire une application à partir d'une Google Sheet avec Glide

30/01/2019 – Monique

  • Outils utilisés

    Glide, Google Sheets, Zapier

  • Prix

    Gratuit (fonctionnalités limitées)

  • Difficulté

    Facile

On a beaucoup entendu parler du no-code en 2019, et ce n’est pas près de s’arrêter en 2020 : il y a quelques semaines, Google a fait l’acquisition d’AppSheet, une plateforme qui permet de créer une application à partir d’un fichier Google Sheet sans coder. 

Prenons un instant pour définir rapidement ce que sont les outils no-code : ce sont des outils qui permettent de concevoir des sites web ou des applications non pas en rédigeant du code, mais en utilisant un éditeur visuel. Si vous voulez creuser le sujet, je vous conseille les sites nocoders.fr et ottho.tools.

Panorama très complet des outils no-code. Source : createwithoutcode.com

Pour ma part, j’ai choisi de parler d’un seul outil aujourd’hui : Glide. Comme AppSheet, cet outil sert à créer une application à partir d’une feuille Google Sheet.  Les deux outils sont très similaires, mais personnellement, je préfère Glide, qui a une interface beaucoup plus agréable à utiliser. 

Pourquoi utiliser Glide ?

Même si au premier abord, les plateformes no-code comme Glide peuvent être vues comme un moyen de remplacer les développeurs, il faut plutôt les voir comme des plateformes complémentaires au développement « classique ». 

Par exemple, vous avez une idée d’application que vous voulez tester le plus vite possible ? Utilisez Glide pour faire un MVP fonctionnel avant de faire appel à un développeur pour concevoir une application en bonne et due forme.

Glide peut également être très utile pour concevoir un « side-project marketing », c’est à dire un outil gratuit qui répond à un besoin complémentaire à votre produit principal, et qui va donc vous permettre d’acquérir des prospects qualifiés. 

⚠️ Pour l’instant, les projets créés avec Glide ne peuvent pas être publiés sur Google Play ou sur l’App Store parce que ce sont des progressive web apps (PWA), des applications web qui se consultent comme un site web classique mais qui offrent une expérience utilisateur similaire à celle d’une application mobile.

Cas d'usage : utiliser Glide pour construire une carte interactive comme Mapstr

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet ! Pour découvrir l’application, je vais vous montrer comment j’ai utilisé Glide pour faire une carte interactive qui affiche les événements des groupes Meetup qui m’intéressent à Paris.

Pour commencer, vous avez deux options : 

  1. Créer votre application de A à Z à partir de votre fichier Google Sheets. Dans ce cas, vous pourrez vous aider des tutoriels proposés sur la page d’accueil.

2. Utiliser l’un des modèles conçus par la team Glide. Parmi les options proposées, on retrouve par exemple un CRM personnalisé ou une application pour gérer l’organisation d’une conférence.

Pour utiliser un modèle, il faut cliquer sur « Copy to my apps ». Vous retrouverez ensuite le modèle dans l’onglet « My apps ».

Etape 1 : Pour notre carte interactive, on va partir de zéro. On doit donc commencer par connecter notre Google Sheets à l’application. Avant, on doit remplir la feuille de calcul avec les données que l’on souhaite afficher. Ici, on a le champ libre : on peut utiliser une feuille déjà existante, ou récupérer les données d’autres applications en utilisant des outils qui connectent les API de différents services web comme Zapier ou Parabola. (⚠️ Avec la version gratuite, le nombre de lignes que peut comporter une feuille de calcul est limité à 500.)

Coup de bol pour nous, Meetup a une intégration avec Zapier ! En 2, 3 clics, on va donc pouvoir récupérer les événements qui nous intéressent et les ajouter automatiquement à notre Google Sheet. La fréquence à laquelle votre feuille sera actualisée dépend du plan que vous utilisez. Avec le plan gratuit, de nouvelles données sont ajoutées toutes les 15 minutes, alors qu’avec le plan « Professionnel », l’actualisation se fait toutes les 2 minutes.

Etape 2 : Une fois que notre feuille de calcul est connectée à notre application, il va falloir s’occuper de la mise en forme. 

Pour cela, il faut utiliser l’onglet « Properties ». 7 options de mise en forme sont proposées : 

  • List
  • Compact list
  • Tiles
  • Calendar
  • Map
  • Checklist
  • Details

Les données que vous pouvez afficher dépendent du mode de présentation choisi. Comme on veut faire une carte, on va choisir  « Map ».  Pour remplir les différentes catégories avec les données de notre feuille de calcul, il faut ensuite sélectionner les colonnes qui correspondent à ces données. Par exemple, les adresses des événements que l’on veut afficher se trouvent dans la colonne « adresse ».

L’onglet « Features » permet de choisir d’afficher ou non la barre de recherche, et éventuellement d’appliquer un filtre pour afficher les éléments de notre feuille de calcul qui répondent à des critères précis.

Enfin, si on veut donner aux utilisateur de notre application la possibilité d’ajouter des événements, il faut configurer les champs modifiables dans l’onglet « Add ». 

Etape 3 : Ajoutons un nouvel onglet à notre application pour montrer les mêmes événements sous forme de calendrier. Pour cela, il se rendre dans l’onglet « Tab » et ensuite cliquer sur le bouton « + » .

Comme on veut seulement changer la mise en forme sans changer les données affichées, on va garder la même feuille de calcul. Si on avait voulu montrer d’autres données, il aurait alors fallu créer une nouvelle feuille de calcul dans notre Google Sheet, et choisir cette feuille dans « Source ». 

Etape 4 : Pour l’instant, les titres qui sont affichés sont ceux qui sont présent dans notre feuille de calcul… Pour les changer, il faut retourner dans l’onglet « Layout », et ensuite cliquer sur l’élément que l’on veut modifier.

Etape 5 : Comme nous sommes généreux, on va laisser d’autres utilisateurs utiliser l’application, et leur permettre d’ajouter leur événements en favori ! Pour cela, il faut d’abord changer les paramètres de sécurité de notre application de « Public » à « Public with email » : 

Ensuite, paramétrons les favoris : pour commencer, on va ajouter un identifiant unique à nos événements dans notre Google Sheet, puis on va retourner sur l’onglet « Layout » et cliquer sur un événement précis pour accéder à ses détails. 

Une fois sur la page, on va pouvoir ajouter l’élément « Favorite » et le configurer en séléctionnant la colonne de la feuille de calcul qui contient les identifiants que l’on vient d’ajouter. 

Etape 6 :  On a fini ! 🎉 Maintenant, il nous reste plus qu’à partager notre application. L’application peut être consultée sur Internet et sur mobile, mais la navigation est bien meilleure sur mobile. Pour avoir l’application dans son téléphone, on va récupérer le lien de partage ou le QR code dans l’onglet « Share app ».

On va ensuite pouvoir se connecter à l’aide d’une adresse email et d’un code PIN. Il faut seulement le faire une fois pour rester connecté sur un appareil.

Pour consulter l’application rapidement, il suffit de l’ajouter à l’écran d’accueil de son téléphone pour y avoir accès rapidement, sans avoir besoin du lien !  

Et voilà, vous savez tout sur Glide (ou presque) ! Aujourd’hui, on a vu les fonctionnalités les plus basiques, mais si vous voulez aller plus loin, voici quelques liens utiles : 

Abonnez-vous pour être prévenu quand j’écrirai un nouvel article 🙂 

Laisser un commentaire

©  2019 | Monique Bayama